ensemble vocal prelude angers

Accueil

Contact

Vie de l'Ensemble (1)

2015-2016

le 1/09/2015

 C'était aussi la rentrée pour nous hier soir 31 août, entre celle des enseignants (que certains d'entre nous furent ou sont encore) et celle des élèves

( que nous sommes toujours...).

 Plaisir de se retrouver reposés, bronzés, détendus, anciens et nouveaux , nous qui nous étions quittés au sortir du restaurant Carpe Diem le 29 juin.

 Ce dîner (fort bon) était pour nous l'occasion de saluer l'arrivée dans l'Ensemble de deux chanteuses

( une soprano, Dominique Bachowicz et une alto, Anne Richard )

mais aussi de dire au revoir, avec regrets, à Pascale Frémeau (alto) et à Jo Séchet (basse).

 Pascale nous avait fait part depuis quelque temps de son intention d'arrêter, sa charge d'occupations étant devenue trop lourde,

mais avait tenu à nous accompagner jusqu'aux concerts et même un peu au delà.

 Jo, l'âge et la fatigue venant, s'est résigné à nous laisser continuer sans lui... mais que cette décision lui fut pénible et qu'il va nous manquer! 

Pensez, il était, avec quelques uns d'entre nous, un des tout premiers de cet Ensemble crée dans les années 1980 et qui s'appela d'abord

Ensemble de la Maison de la culture avant de devenir l'Ensemble Max Rannou puis Jubilate et enfin....Prélude.

Forcément, 35 ans de chant commun cela crée des liens et un grand manque quand cela prend fin.


 Cette rentrée nous valut le plaisir de retrouver Bruno Papin (ténor), qui avait dû nous laisser avant d'aborder le programme Scarlatti et nous revient à l'aube des "Clartés du Nord". Notre pupitre de ténors, qui fut longtemps en infériorité numérique (mais compensait par sa vaillance!), se trouvera d'autant renforcé que nous attendons le retour d'un autre ex-futur ténor, Laurent Bonneau-Vivier. 6 ténors, c'est Byzance!!!


Soirée de reprise studieuse quand même! Il nous faut préparer le concert du dimanche 18 octobre où nous accueillerons l'ensemble Quod Libet de Nantes. Nous reprendrons le Magnificat de Domenico Scarlatti, pour ne pas arrêter trop brutalement... avant de laisser le champ / chant libre à nos invités.


le 25/09/2015: 

 Ca y est: Laurent Bonneau est de retour parmi les ténors. En ce début d'année nous avons aussi le plaisir d'accueillir des visiteurs; certains sont venus juste pour voir et écouter, d'autres resteront peut-être en fonction de nos besoins et de l'audition qu'ils/elles vont passer lundi.

 Lundi nous reprenons le chemin du CRR. Nous espérions fortement qu'on nous allouerait une salle plus confortable que l'an dernier...

Las!!! nous retrouvons la salle 206 exigüe et à l'acoustique peu favorable à un travail en choeur. Dommage, mais il faudra bien faire avec...


le19/10/2015:

Ce sont les vacances et nous avons clos hier la première partie du trimestre en beauté en accueillant "Quod Libet" de Nantes. Nos deux chefs, Hervé et Claude Martinet se connaisssent et s'estiment depuis très longtemps: ils partagent la même exigence et la même recherche du travail musical bien fait. Ce concert nous a aussi valu le plaisir de retouver Natalia qui nous a quittés il y a 6 ans pour aller travailler à Nantes et fait maintenant partie des 13 chanteurs de "Quod Libet".

Notre fidèle public a répondu présent malgré la "concurrence" abondante ce dimanche; tout le monde n'a malheureusement pas pu entrer pour des raisons de sécurité. Quel plaisir de savoir que nous nous sommes constitués un auditoire qui nous suit et nous apprécie!

A la fin du concert les chanteurs des 2 ensembles ont fait plus ample connaissance autour d'un buffet généreusement garni grâce aux talents culinaires de nos chanteuses!!! ...


le 06/02 2016:

Retour en enfance: Bruno Papin nous accueille dans son école de Vivy pour une session de travail de 14h30 à 21h30. Juste retour des choses: Dominique Bachowicz et lui font le trajet de Saumur à Angers pour nos répétitions, nous leur évitons le déplacement d'aujourd'hui.

Nous aimons bien ces longues périodes de travail qui permettent d'avancer plus vite et de se retrouver plus longuement que le lundi soir où tout est plus pressé. Travail de Stemning (le plaisir de la prononciation du danois!), des 2 Lukas, d'Aj, stupaj, etc... cela prend forme.